Tournée des églises de Québec.

Tournée des églises de Québec.

tournée des églises de Québec

Adeptes de tourisme religieux, la ville de Québec regorge de lieux de cultes spectaculaires! Voici donc une tournée des églises de Québec et de la région.

 

L’église catholique est en grande partie responsable de l’essor des colonies Françaises en Nouvelle-France, et même si le peuple Québécois n’est plus vraiment attisé de la flamme religieuse depuis la révolution tranquille des années 60, plusieurs lieux de cultes demeurent des endroits magnifiques très prisés des touristes lorsqu’ils visitent le Vieux Québec et la région de Québec en général. Voici donc une tournée des églises à visiter lors de votre passage dans la région de Québec.

 

Église Notre-Dame-Des-Victoire. 32, Rue sous-Le-Fort

La construction de l’Église Notre-Dame-des-Victoires , une des plus anciennes en Amérique du Nord, a débutée en 1687 pour se terminer en 1723. Érigée sur les fondations d’une des habitations de Champlain, elle fut bien sûr rasée durant les bombardements Anglais qui précédèrent la Batailles des Plaines d’Abraham en 1759. La reconstruction débuta dès la signature du traité de Paris en 1763, et on doit sa forme actuelle à l’architecte François Baillargé après une réfection majeure entamée en 1816. En 1988, l’église est désignée « lieu historique National » par le gouvernement Canadien.

 

Basilique-Cathédrale Notre-Dame De Québec. 16, Rue de Buade

Plus vieille Paroisse d’Amérique du Nord, la Cathédrale Notre-Dame de Québec est construite entre 1647 et 1650 et l’intérieur est basé sur la Cathédrale Notre-Dame-Des-Victoires de Paris. Plusieurs fois détruite, sa dernière reconstruction remonte à 1930. Lieu de sépulture de plusieurs personnages importants de la Nouvelle-France dont le premier évêque de la Nouvelle France François de Laval, la Cathédrale devient la première Basilique Mineure en 1874. Pour souligner le 350ième anniversaire de la première paroisse Catholique en Amérique du Nord, le pape François accorde à la Basilique-Cathédrale Notre-Dame De Québec la seule Porte Sainte hors d’Europe, la 7ième au monde, ce qui rend cette église encore plus attrayante.

 

Église Saint-Roch De Québec. 590 Rue Saint-Joseph Est

Située au cœur du Quartier Nouvo Saint-Roch, l’Église Saint-Roch de Québec est la plus grosse de la ville en termes de superficie. Elle est également l’hôte du troisième plus gros Orgue de style Casavant au Québec. La première construction se termine en 1811, mais la forme actuelle est le résultat de la 4ième construction religieuse sur ce site. Ayant maintenant de multiples vocations autant eucharistiques que mercantiles, elle est une des seules églises de Québec qui soit auto-suffisante financièrement.

 

Église Presbytérienne Saint-Andrews. 106 Rue Saint-Anne

La première congrégation Presbytérienne en Nouvelle France, l’Église Presbytérienne Saint-Andrews tire ses origines de la bataille des Plaines d’Abraham, évènement qui marque en fait la chute de la colonie Française, avec le 78ième régiment des Highlanders de Fraser qui la fonde lorsqu’il est dissous à Québec en 1763. L’église elle n’est achevée qu’en 1810 et devient rapidement un phare pour la communauté anglophone de Québec en s’occupant de l’éducation et des soins de santé.

 

Cathédrale Holy Trinity. 31, Rue des Jardins

Première cathédrale Anglicane construite hors des Iles Britannique, la Cathédrale Holy Trinity de Québec est aujourd’hui la seule église de la ville de Québec qui donne régulièrement des services en Anglais et en Français. Comme l’église Presbytérienne, c’est suite à la conquête de Québec par les Britanniques que le roi Georges III, chef de l’église Anglicane, décide d’implanter une église Anglicane dans la capitale de sa nouvelle colonie. Ce n’est par-contre qu’en 1804 que la construction se termine, et le clocher est demeuré pendant longtemps la plus haute structure de la ville de Québec.

 

Cathédrale Sainte-Anne-De-Beaupré. 10018 Avenue Royale, Sainte-Anne-De-Beaupré.

Haut lieu de pèlerinage qui attire plus d’un demi-million de pèlerins chaque année, la Cathédrale Sainte-Anne-De-Beaupré est reconnu à travers le monde comme lieu où se sont produit de nombreux miracles. Construite dans les années fastes de colonisation de la Nouvelle-France dans les années 1660, elle est maintenant l’hôte de des « 14 stations de la croix », sculptures du célèbre artiste Joseph-Émile Brunet. Elle abrite aussi des statuts représentants des personnages importants de la colonie Française en Nouvelle France comme le premier évèque de Québec François De Laval, Marie de l’Incarnation et Kateri Tekakwitha.

 

Soyez sans crainte, vous aurez amplement l’occasion de rassasier votre foi lors de votre passage à Québec avec cette tournée des églises de Québec et de la région.